La maison et son jardin situés en plein cœur du bourg ancien, à l’arrière de l’îlot commercial donnant rue de Rennes.

 

Article Ouest-France du 9 Mai 2018

Les élus ont voté pour une solution originale : réhabiliter une bâtisse en centre-bourg de Visseiche, près de Vitré, en partenariat avec l’Établissement public foncier et le bailleur social Néotoa.

Un portage foncier avec l’EPF

« Le centre-bourg est lourdement touché par la vacance des logements avec un taux de 19,4 %, explique le maire, Bruno Gatel. Au cœur du bourg, au 3, rue Sipa, nous avions cette maison en vente, disposant d’un terrain de 590 m2, en limite de l’îlot commercial donnant rue de Rennes, avec son multiservice bar-restaurant et le magasin de dépannage et vente informatique. L’opportunité était à saisir. »

Le maire a sollicité alors l’Établissement public foncier (EPF), ayant vocation à acquérir et à porter du foncier pour le compte des collectivités locales, dans un objectif de revitalisation du centre-bourg. Le principe : l’EPF achète pour la commune et rétrocède le bien au bout d’une période de sept ans maximum, au prix de revient, sans frais.

Les élus avaient validé le principe en mai et juillet 2017. La vente à l’EPF est intervenue en octobre. Le portage foncier est établi jusqu’en juillet 2024. Le projet de la commune est de réaliser deux logements locatifs sociaux, d’aménager le jardin en place publique et de créer des connexions piétonnes vers l’îlot commercial.

Un partenariat avec Néotoa

En 2018, le projet évolue. La commune fait appel au bailleur social Néotoa. Celui-ci propose de réaliser deux logements locatifs sociaux de type 3 et deux garages dans le cadre d’une acquisition amélioration. Le coût d’achat de la propriété s’élève à 95 000 €, dont 67 050 € pour la maison, 22 950 € pour le terrain et 5 000 € de frais d’agence.

Le projet prévoit que Néotoa devienne propriétaire de la maison, avec une participation de 20 000 € du coût et que la commune conserve le jardin, dans la perspective de la création d’un espace public. Le coût restant à charge de la commune est donc de 75 000 €, qu’elle s’engage à reverser à l’EPF en quatre annuités de 18 750 €, de 2018 à 2021.

Un projet pour 2020

Un calendrier prévisionnel a été établi. L’avant-projet sommaire sera présenté en juin juillet pour un dépôt du permis de construire en septembre. Les travaux pourraient démarrer au printemps 2019, pour une livraison des logements en 2020. Néotoa prévoit un investissement global de 348 266 € HT pour ces deux logements, avec un montant de 149 906 € de subventions publiques à la clé.

Les travaux de démolitions seront pris en charge par la commune. L’aménagement possible du jardin en espace public pourrait se faire au début du prochain mandat, dès 2021.

 

Liens utiles

Plan interactif

Mairie de visseiche

1 route de Marcillé Robert
35130 Visseiche

0299763848 - fax: 0299763672

Envoyez-nous un e-mail