Article Ouest-France du mercredi 7 juin 2017

 

Après la création d’un îlot commercial avec le restaurant-bar-épicerie et le magasin d’informatique et de logements, la commune souhaite poursuivre son projet de revitalisation du centre-bourg.

Une décision non unanime

Une 2e phase a été enclenché le 29 mai, par les élus réunis en conseil municipal. Ils ont validé la signature d’une convention opérationnelle avec l’Établissement public foncier (EPF) et son périmètre d’intervention dans le centre-bourg soit toutes les propriétés privées de l’îlot du centrebourg (sauf le 5, place de l’Église), situé entre les rues Sipia et de la Corbinais. La décision n’a pas fait l’unanimité. Elle a donné lieu à un vote à bulletins secrets pour répondre aux deux questions : 1- six voix pour, quatre non, un blanc et un nul pour la sollicitation de l’EPF ; 2- cinq voix pour tout l’îlot, une voix pour la maison 3, rue Sipia (en vente), trois voix pour tout l’îlot plus un passage, 20, rue Sipia vers le lotissement de la Grande Censerie et trois blancs, pour le périmètre.

Une opportunité à saisir

« En 2010, nous avons réalisé une étude d’urbanisme commercial qui a permis de définir des orientations pour l’ensemble de l’îlot du centrebourg, compris entre les rues Sipia et de la Corbinais, le long de l’îlot commercial », explique le maire Bruno Gatel. « Actuellement, une maison, située 3, rue Sipia, est en vente. Elle dispose d’un terrain de 590 m2 au cœur de l’îlot et en limite des commerces. C’est donc une opportunité à saisir pour la commune. Nous avons donc sollicité l’EPF pour engager une réflexion. L’EPF est un établissement public ayant vocation à acquérir et à porter du foncier pour le compte des collectivités locales. » « L’objectif est d’éviter que le bien échappe à la commune et nous bénéficierons en plus d’un paiement différé pour l’acquisition. L’EPF achète pour la commune et rétrocède le bien au bout d’une période de sept ans maximum. Cela nous donne le temps de monter le financement. » Une fois le foncier acquis, la gestion du bien est confiée à la commune. L’EPF peut réaliser les travaux de démolition pendant le temps du portage mais ne réalise pas de travaux de réhabilitation. L’EPF revend ensuite les biens à la collectivité au prix de revient, sans frais de portage ou frais financier.

Un projet pour 2022

« Dans un premier temps, l’objectif est de revitaliser le centre-bourg par rapport à l’îlot commercial puis, dans un deuxième temps, de répondre à la vacance des logements dans le centre-bourg par la création de nouveaux logements sociaux. » La commission travaux a défini des orientations pour un projet qui pourrait être réalisé à l’horizon 2022. Le projet prévoit : la création d’une liaison piétonne entre les commerces et la place de l’église ; la réhabilitation de la maison d’habitation (3, rue Sipia), en deux ou trois logements locatifs sociaux ; la réutilisation du garage donnant sur la rue Sipia pour entreposer le matériel des services techniques ; l’éventuelle démolition de certains biens afin de valoriser ce secteur du bourg.

Liens utiles

Plan interactif

Mairie de visseiche

1 route de Marcillé Robert
35130 Visseiche

0299763848 - fax: 0299763672

Envoyez-nous un e-mail